Les produits restant longtemps sur les étagères et les articles qui stagnent dans les entrepôts peuvent devenir compliqués à gérer. Que faire des surplus invendables qui refusent désespérément de partir des tablettes?

Les surplus invendables, aussi appelés stock mort ou stock dormant, sont des produits qui n’ont jamais été vendus au consommateur et qu’il y a peu de chances de vendre dans le futur.

Dans cet article, nous allons d’abord définir ce que sont les surplus invendables. Nous plongerons ensuite dans les causes de l’accumulation de ce stock dormant, puis dans les raisons pour lesquelles c’est une véritable préoccupation dans le monde du commerce de détail. Nous finirons avec des façons de prévenir les surplus invendables.

Définition des surplus invendables

Les surplus invendables font référence à des produits qui demeurent dans l’inventaire du magasin pendant une période prolongée. Cet inventaire ne se vend pas et il est peu probable qu’il se vende dans le futur. Ces produits sont devenus invendables, car ils sont expirés, dépassés, de basse qualité ou hors saison. Il arrive aussi qu’ils n’aient pas été achetés, car la demande a baissé ou est devenue inexistante. Les surplus invendables n’incluent pas les retours.

Les causes

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les surplus invendables s’accumulent. En voici quatre.

Changements dans la demande

Des changements rapides de la demande peuvent vous laisser avec de nombreux invendus. Par exemple, les produits à forte demande saisonnière peuvent devenir obsolètes lorsque la saison se termine. Pour les vêtements et les souliers, les stocks dormants sont souvent des articles qui ne sont plus en saison ou qui sont démodés. Ces produits sont moins demandés à cause des nouvelles tendances.

Les variations économiques contribuent aussi à changer la demande des consommateurs. Les ralentissements économiques, les récessions et les événements inattendus, une guerre, une catastrophe naturelle ou l’instabilité politique par exemple, peuvent avoir un impact significatif sur les habitudes de consommation des gens. Ces bouleversements entraînent une réduction de la demande pour certains produits. 

Par exemple, en raison de l’inflation actuelle, les clients ont continué à dépenser dans les restaurants et les voyages, mais ils ont beaucoup diminué leurs achats dans les commerces de détail. Certains produits restent cependant particulièrement populaires en période d’inflation.

La demande peut aussi se transformer en raison des préférences en constante évolution des clients. Les changements rapides dans les préférences des consommateurs peuvent rendre les produits obsolètes et indésirables, ce qui entraîne une baisse des ventes.

Progrès technologiques

Les avancées technologiques rendent certains produits désuets. Si des produits subissent des modifications ou des améliorations significatives, les vieilles versions sont moins désirables. Les anciens produits deviennent donc des surplus invendables.

Mauvaise gestion des stocks ou mauvais marketing

L’accumulation des surplus invendables peut être causée par un suivi inexact des stocks, par l’absence de données en temps réel ou par un mauvais système de contrôle des stocks. Commander des quantités excessives de produits sans prévoir avec précision la demande peut aussi entraîner un stock excédentaire qui devient éventuellement un stock mort.

Commander trop de produits sans d’abord avoir une idée de la quantité que vous allez vendre est en effet une excellente manière d’accumuler les surplus invendables et d’augmenter les coûts d’entreposage. Cependant, un mauvais calcul est nuisible. Des erreurs dans la prévision de la demande surviennent lorsque l’inventaire n’est pas suivi adéquatement, avec l’aide des bons outils.

Des stratégies de marketing inefficaces ou un mauvais positionnement sur le marché entraînent également un ralentissement des ventes et contribuent aux stocks morts. Même les produits de haute qualité et à un bas prix sont laissés invendus si les efforts de marketing et de ventes ne sont pas suffisants, adaptés et réfléchis. Des publicités qui ne rejoignent pas le public cible, une mauvaise expérience web ou une faible notoriété des produits et de votre magasin font en sorte que les produits les plus recherchés restent parfois trop longtemps dans l’entrepôt ou sur les tablettes.

Aussi, des difficultés avec les fournisseurs, telles que des retards, des problèmes de qualité ou des changements soudains de prix perturbent la chaîne d’approvisionnement et contribuent aussi aux surplus invendables.

Courte durée de vie des produits

Les produits périssables ou les produits avec une durée de conservation limitée peuvent devenir des stocks morts s’ils ne sont pas vendus avant d’atteindre leur date de fin de vie. Les produits périmés ne peuvent pas être vendus aux clients. Ils doivent être jetés, ce qui fait perdre de l’argent au détaillant.

Pourquoi les surplus invendables sont-ils une préoccupation dans le commerce du détail?

Les surplus invendables sont une véritable préoccupation pour les détaillants. Ils ont un impact négatif sur la santé financière du magasin, sur son efficacité et sur sa réussite globale. La gestion des stocks morts nécessite du temps et des ressources supplémentaires pour le suivi, le stockage et l’élimination de la marchandise. Cela détourne les ressources d’activités plus productives et contribue à l’inefficacité opérationnelle.

Le maintien des stocks morts entraîne des frais de stockage. Plus les produits restent invendus longtemps, plus ils occupent de la place dans l’entrepôt ou le magasin. Cela peut entraîner une augmentation des dépenses de stockage et une inefficacité dans l’utilisation de l’espace. Les stocks morts occupent d’ailleurs de l’espace, autant dans l’entrepôt que sur les rayons. Cet espace n’est donc pas utilisé pour des produits plus populaires ou rentables. L’espace limité sur les étagères est une ressource précieuse et une utilisation inefficace peut avoir un impact sur les ventes et sur les revenus.

D’ailleurs, le stock mort mobilise du capital. Lorsque les produits ne se vendent pas, l’argent investi dans l’achat de ces articles reste bloqué dans les stocks, ce qui a un impact négatif sur les liquidités de l’entreprise, car les fonds sont investis dans des produits qui ne génèrent pas de revenus. Cela peut entraver la capacité d’un détaillant à investir dans de nouveaux produits, à répondre aux tendances du marché ou à faire face aux dépenses opérationnelles.

De plus, pour éliminer les stocks dormants, les détaillants ont souvent recours à des rabais, ce qui peut entraîner une baisse des marges bénéficiaires, voire des pertes. Cela a un impact sur la rentabilité globale de l’entreprise.

Comment éviter les surplus invendables?

À cause de tous les impacts négatifs des surplus invendables sur un magasin, vous gagnez à mettre en place des mesures pour prévenir l’accumulation de ces stocks morts. Voici quelques-unes de ces mesures : 

Implanter des systèmes de gestion d’inventaire efficaces

Une bonne gestion d’inventaire aide à éviter les surplus et donc les stocks dormants. Un suivi rigoureux des stocks est essentiel pour éviter les erreurs de commandes. Il faut aussi compter l’inventaire physique régulièrement pour identifier les articles à rotation lente ou qui sont obsolètes. 

La technologie peut aider énormément à la gestion des stocks. Les logiciels de point de vente ou de gestion d’inventaire permettent d’assurer un suivi de l’inventaire rigoureux et diminuent le risque d’erreurs. Grâce à ces types de logiciels, vous pouvez être plus précis et efficaces. Cliquez ici pour savoir comment un logiciel de point de vente peut vous simplifier la vie.

Suivre les tendances et les ventes

Restez informé des tendances de l’industrie, des préférences des consommateurs et des changements du marché. Ajustez votre inventaire en conséquence pour répondre à la demande actuelle. 

En assurant un suivi des ventes, vous avez une meilleure idée des produits qui se vendent bien et des produits dont la demande est plus faible. Pour les produits dont la durée de conservation est limitée, surveillez les stocks pour vous assurer que les articles sont vendus avant leur expiration. Vous en perdrez ainsi moins.

Avec un bon logiciel de point de vente, vous pouvez suivre les ventes, la date de péremption des produits et ainsi être plus efficace. Ce type de logiciel permet même de tenir un registre des surplus invendables. Un tel registre est essentiel pour suivre efficacement les stocks.

Anticiper la demande

D’ailleurs, un logiciel de point de vente permet de prédire la demande. Investir dans des outils ou dans des méthodes fiables de prévision de la demande aide à commander la bonne quantité de produits en fonction des ventes attendues.

N’hésitez pas à solliciter les commentaires des clients pour comprendre leurs préférences. Une communication régulière avec les clients peut vous aider à rester à l’écoute de leurs besoins et à ajuster vos stocks en conséquence.

Prévoir vos stratégies avec les rabais

Aucun détaillant ne veut perdre de l’argent sur sa marchandise en se trouvant obligé de diminuer le prix pour augmenter ses chances de vendre. Les rabais sont une bonne manière d’augmenter ses ventes, mais il faut s’assurer de ne pas en accorder trop pour préserver sa crédibilité et sa rentabilité.

Offrez juste assez de soldes pour encourager les achats avant que les articles ne deviennent des stocks morts, tout en vous assurant de diminuer au maximum vos pertes. Faites preuve de créativité pour trouver d’autres stratégies pour éliminer les stocks à rotation lente!


En conclusion, vous avez désormais une idée de ce que sont les surplus invendables, de leurs causes et des raisons pour lesquelles il est nécessaire de vous en préoccuper. Vous savez aussi maintenant comment les prévenir. Avec ces connaissances, pour vous pouvez mieux gérer ces stocks morts et mettre en place certaines solutions pour régler ce problème nuisible.

Voyez ce qu’Alice POS peut faire pour vous

Aucune obligation. Aucun frais.